A qui s'adresser pour rechercher un stage à l'étranger ?

  • L’enseignant·e responsable de votre formation.
  • L’IFEP (Interface Faculté-Entreprise de l’Université de Poitiers) de votre faculté.

La convention de stage

L’étudiant ne peut être stagiaire que s’il a la qualité d’étudiant, c’est à dire s’il est inscrit administrativement à l’Université.
Les stages inclus dans le cursus sont régis par une convention tripartite, signée par le Président de l’Université ou le Directeur de l’UFR, l’étudiant et l’entreprise.
La convention doit être signée AVANT le départ en stage. La signature de la convention est obligatoire. Elle est indispensable pour que l’étudiant reste sous la responsabilité de l’Université (statut d’étudiant, couverture sociale, accident du travail).
La convention de stage est systématiquement demandée lors de la constitution des dossiers de demandes d’aides financières.

ATTENTION : A l’étranger, dans certains pays, les notions de stage et de convention de stage sont inconnues (ex : Italie, Australie…). Même dans ce cas, la convention de stage est obligatoire : elle permet de continuer à bénéficier de la couverture sociale étudiante.

 

Les aides financières pour partir à l’étranger

Si le stage est réalisé dans le cadre du programme d’échange européen, une aide financière peut être attribuée à l’étudiant, dépendant du coût de la vie dans le pays de destination. Les pays européens sont divisés en 3 groupes selon le coût de la vie dans ces derniers, les aides attribuées aux stagiaires varient alors respectivement entre 460 et 750 € par mois pour le groupe 1, entre 410 et 690 € par mois pour le groupe 2 et entre 350 et 570 € par mois pour le groupe 3.

Les élèves boursiers peuvent bénéficier d’un complément de bourse cumulable avec cette aide, d’un montant de 400 € par mois, pour encourager la mobilité internationale en participant un peu plus aux charges telles que le coût du logement, des dépenses quotidiennes, des frais de santé, de téléphone, entre autres.

Pour limiter ces frais, on pensera à commander en avance sa carte de santé valable en Europe, et vérifier les conditions tarifaires à l’étranger de sa banque. Des cartes bancaires permettent de ne pas avoir de frais à l’étranger, et évitent ainsi les frais financiers inutiles.


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !