« La science ouverte est la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche »

Les résultats et données de la recherche publique devant être considérés comme un bien commun, le mouvement pour la science ouverte a pour objet de démocratiser l’accès aux savoirs, permettre l’accès libre et gratuit aux résultats de la recherche publique, organiser le partage et l’ouverture des données, favoriser les collaborations et l’intégrité scientifique en permettant la vérification de la reproductibilité des résultats.

Le déploiement de la science ouverte est encadré et promu par de nombreux textes nationaux, européens et internationaux. Il s’agit d’un objectif prescrit par les pouvoirs publics que les opérateurs de la recherche publique doivent transposer et auquel ils doivent se conformer.

Consciente de sa responsabilité, l’université de Poitiers adhère à ce paradigme, décliné dans le premier et le second Plan National pour la Science Ouverte (PNSO 1 et 2) du MESRI. Elle est signataire (janvier 2018) de l’appel de Jussieu « pour la science ouverte et la bibliodiversité ». La promotion de la science ouverte fait aussi partie de ses axes stratégiques adoptés en 2021 et récemment labellisés comme projet d’« ExcellencEs sous toutes ses formes » (PIA4), ainsi que de ceux du projet RI4C2 (H2020) de l’alliance d’universités européennes EC2U dont elle est membre et coordinatrice.

– En conformité avec ce cadre normatif national et international,
– En cohérence avec ce positionnement,
– Souhaitant désormais transcrire ces engagements en actes,

L’université de Poitiers entend accompagner l’ensemble de sa communauté scientifique dans cette démarche, développer une politique ambitieuse et équilibrée de science ouverte dans le respect des spécificités disciplinaires et des usages des communautés, ainsi qu’un certain nombre d’initiatives et d’actions concrètes en ce domaine, formalisés par une « feuille de route ».


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !