L’échange épistolaire imaginé par l’antiquaire Joannon de Saint-Laurent témoigne de l’engouement pour les pierres gravées au XVIIIe siècle. Des planches figurent, considérablement agrandis, les camées mentionnés au titre.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !