Colloque organisé par le CECOJI en partenariat avec les laboratoires de recherche IREDIES (Université de Panthéon-Sorbonne) et CERC (Université de Toulon), sous la direction de Céline Lageot et de Jean-Jacques Sueur.

Dans le cadre d’une collaboration entre plusieurs laboratoires de recherches dont le CECOJI (Université de Poitiers, Céline Lageot), l’IREDIES (Panthéon – Sorbonne, Laurence Burgorgue-Larsen) et le CERC (Université de Toulon, Jean-Jacques Sueur), un travail collectif a été entrepris devant permettre la réalisation d’un ouvrage en « droit comparé des libertés » dans une perspective pluri ou transdisciplinaire (droit, histoire, philosophie, sociologie, économie, anthropologie etc.). Cet ouvrage pourra prendre la forme d’un traité et serait destiné à paraître chez un éditeur français (Dalloz) ou européen (Bruylant), sans exclure une formule plus moderne (e-book), en français et en anglais.

Un accord s’est dégagé sur l’idée d’un comparatisme à grande échelle, d’un comparatisme ouvert permettant de dépasser les limites étroites du modèle de libertés occidental, voire européen, et sur l’approche par cas, par problème, par affaire dans un cadre géographique à inventer (des zones ? des États ? des Fédérations ?).

La méthode de l’étude de cas est un gage d’objectivité relative, elle ne préjuge de rien et laisse ouvertes certaines portes, en particulier celle de la transdisciplinarité.

Cette méthodologie combinée avec le découpage proposé devrait permettre d’échapper aux catégories et classifications traditionnelles dans un premier temps, puis dans un second temps de réfléchir en des termes renouvelés sur certaines questions bien connues, mais qui n’en sont pas moins d’une actualité brûlante, comme celle du droit commun recoupant celles du droit mondial ou global.

Plusieurs séminaires de travail ont déjà eu lieu depuis novembre 2017, à Poitiers, Toulon ou Paris.

 

Voir le programme !

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !