Le rapport Sarr-Savoy remis au président de la République, le 23 novembre 2018, portant sur la restitution du patrimoine culturel africain, a eu l’effet en France d’un séisme dans le monde des musées, et en Afrique, celui d’une promesse en attente. Cette journée d’étude se veut surtout un lieu de débat sur les enjeux sociétaux contemporains au prisme d’une conception patrimoniale en perpétuel renouvellement, permettant de clarifier les sens de la restitution, du retour, du rapatriement, et de la circulation des objets à l’épreuve de l’inaliénabilité.

Informations et inscriptions sur le site web du Criham.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !