Le 12 février, l’auteur de bande dessinée Maxime Jeune, accueilli en résidence d’artistes à l'université de Poitiers, a quitté Poitiers après avoir séjourné à la Villa Bloch. Depuis son arrivée le 2 novembre 2020, toujours muni d'une curiosité pour les autres et de son carnet de croquis, Maxime est parti à la rencontre de chercheur.se.s du laboratoire FoReLLis, pour explorer leur quotidien et comprendre comment leurs émotions traversent leurs travaux de recherche.

En observateur, en reporter, en artiste, il s’est saisi de tout ce qui a fait leur quotidien sur l’année universitaire 2020-2021 : discussions animées sur la loi de Programmation de la Recherche, reformulation du contrat de recherche dans le cadre du nouveau contrat quinquennal, urgence des publications, difficultés liées aux cours en visio donnés aux étudiant.e.s…

Dans le cadre de cette résidence deux actions de médiation ont pu se dérouler malgré le contexte sanitaire :

  • un atelier « Parcours émotionnel des doctorant.e.s » qui a abouti à un récit illustré des émotions et préoccupations de ces chercheur.se.s en devenir (à retrouver prochainement sur le site de l’université)
  • et une rencontre en ligne organisée par la Villa Bloch en partenariat avec la médiathèque des Trois Cités (à visionner ici).

Le service culture vous propose, à travers un vernissage, de découvrir la bande dessinée réalisée à partir de toute cette matière.

Le rendez-vous prévu le mercredi 7 avril de 12h30 à 14h pour une présentation de l’œuvre est annulé.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !