« L’orthophonie : un métier du soin au cœur de la communication et du langage »

Objectifs

Les 5 années d’études d’Orthophonie visent l’obtention du Certificat de Capacité d’Orthophonie (CCO), permettant l’exercice de la profession d’orthophoniste, comme salarié·e et/ou comme libéral·e, auprès de patient·e·s de tous âges présentant des troubles du langage, de la communication, des fonctions cognitives et oro-myo-faciales.

L’accès aux études est possible après un recrutement sur dossier et entretien oral.

Pour qui ?

Pour suivre les études d’orthophonie, il faut parfaitement maîtriser la langue française, à l’oral comme à l’écrit. Il faut posséder un bon niveau scientifique, des capacités d’analyse et de réflexion, ainsi que des capacités à rédiger et organiser ses idées. Les études demandent une grande capacité de travail et d’organisation en autonomie, et de savoir aussi travailler en groupe.

Voie d'accès

Les cours relèvent de l’UFR de Médecine et de Pharmacie de Poitiers.

Matières enseignées

Sciences du langage, Psychologie, Sciences de l’éducation, biologie, neurosciences, ORL, pédiatrie, gériatrie, psychiatrie, physique, pharmacologie, santé publique, anglais, éthique, méthodologie de la recherche, démarche clinique.

Pratiques professionnelles : troubles, évaluation, intervention dans le cadre des pathologies du langage oral, du langage écrit, de la cognition mathématique, de l’oralité, de la surdité, de la voix, de la neuropsychologie, du handicap.

Poursuites d'études

Les étudiant·e·s entrant en filière d’orthophonie poursuivent jusqu’au Master. Elles et ils peuvent, à l’obtention du Master, compléter leur formation par un autre Master ou un Doctorat en psychologie, sciences du langage, ou neurosciences.

Métiers visés

Orthophoniste, en salariat (à l’hôpital ou dans des structures privées) et/ou en cabinet libéral, auprès de publics spécifiques (par exemple : avec des enfants handicapés, avec des adultes post-AVC) ou avec une pratique variée. La profession est actuellement en tension, et l’entrée sur le marché du travail est garantie à la sortie des études.


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !