L’université ouvre le site Malraux sur la ville

Suite à la déconstruction fin 2018 de l’ancienne faculté de médecine, voie Malraux à Poitiers, l’université de Poitiers vient de valider le projet architectural et paysager qui remplacera l’emblématique bâtiment. L’espace désormais aéré sera conservé puisque le bâtiment de six étages sera remplacé par une voie verte et un bâtiment bas.

L’université dans la Cité
Dans le centre-ville de Poitiers, l’université occupe une place importante et particulièrement au sein de son secteur sauvegardé. Depuis la dernière décennie, les rénovations immobilières de ses espaces et leur réorganisation fonctionnelle se succèdent : restructuration du site Descartes avec l’Hôtel Fumé, rénovation du l’Hôtel Berthelot, création d’un Pôle universitaire de musique et danse…. La requalification du site Malraux permettra à l’université de Poitiers d’affirmer sa présence dans le paysage poitevin, au cœur de la Cité. Elle s’inscrit comme une opportunité de réaménagement de cette entrée de ville, en lien avec les travaux entrepris par la ville de Poitiers, à l’occasion de la création de la liaison du Bus à Haut Niveau de Services Gare-Centre-ville.

Place aux cheminements doux et à la biodiversité
L’opération prévoit la construction d’un nouveau bâtiment d’un seul étage visible. Il accueillera une salle des conseils, des salles de réunions, des places de stationnement, des locaux de stockage, etc. Un parvis donnant sur la voie André Malraux et sur la rue de l’Hôtel-Dieu assurera une transition piétonne entre la place Charles-de-Gaulle et la rue Guillaume-VII-le-Troubadour, permettant ainsi une reconnections entre les différents sites universitaires (Hôtel Pinet, Pôle musique et danse, IAE, Hôtel Fumé, Hôtel Berthelot, Hôtel Chaboureau, Hôtel Aubaret, Hôtel du 43 place Charles de Gaulle).

La localisation, en première couronne du secteur sauvegardé, offre une visibilité nouvelle sur la Présidence de l’université, mais permet aussi de créer une liaison apaisée entre le plateau de Notre-Dame et le Clain avec non seulement l’introduction de cheminements doux, accessibles, mais aussi la mise en valeur de corridors de biodiversité.

Fichiers à télécharger

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !