Aux origines de la vie sur Terre : la recherche des signatures biologiques disparues

Une équipe internationale et pluridisciplinaire coordonnée par A. El Albani de l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS/Université de Poitiers) a mis en évidence une nouvelle démarche scientifique qui pourrait permettre de révéler les traces d’une activité biologique disparue dans des roches très anciennes appartenant à la Terre primitive. Cette étude pourrait aider, également, à la prospection des traces de vie très discrète sur la planète Mars. Ces résultats sont publiés dans Nature communication le 17 Juin 2019.

Fichiers à télécharger

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !