Peut-être les avez-vous aperçues ? 4 brebis "Landes de Bretagne" ont été accueillies ce mardi 12 février sur le campus de Poitiers, en face du bâtiment B20 (INSPE). En accord avec son schéma directeur de développement durable, l’université de Poitiers souhaite ainsi développer des éco-pâturages pour favoriser la biodiversité dans ses espaces verts.

La Direction de la logistique et du patrimoine immobilier (DLPI) de l’université a préparé trois parcelles pour un total de trois hectares pour accueillir alternativement les brebis en pâturage extensif sur les sites du campus et du jardin botanique universitaire. Elle s’est attachée les services d’une structure spécialisée « Le champ des possibles » qui va veiller à leur bien-être et à leur bien traitance en lien avec les jardiniers du service espaces verts.

Maud Regnier nous explique les avantages des éco pâturages : « L’entretien d’un espace par les brebis permet évidemment d’éviter d’utiliser des engins mécaniques ou d’avoir recours à des produits phytosanitaires. Mais au-delà de cela, elles vont avoir un impact très bénéfique sur la biodiversité du milieu. Les brebis vont sélectionner ce qu’elle mange et on va donc avoir des hauteurs d’herbe variables. Cette végétation non homogène va favoriser le retour d’une flore qui n’avait plus sa place. Cette diversité de la flore va favoriser la diversité de la faune (insectes, oiseaux). C’est tout une chaine qu’on relance.

Autre effet non négligeable, les éco-pâturages permettent de reconnecter les habitants du site avec la nature et la présence des animaux. Il est souvent intéressant de voir la cohabitation s’établir. Généralement les gens sont attentifs, curieux… ».

« La présence des moutons est calme et apaisante et votre bienveillance est indispensable. Les consignes présentes sur chaque pâturage sont à respecter rigoureusement : Il ne faut pas les nourrir (elles trouvent tout ce dont elles ont besoin dans l’herbe), ne pas les toucher, tenir les chiens en laisse, ne pas pénétrer dans les enclos ».

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !