Conférence donnée par Jean-François Barbot, professeur à l'Intitut Pprime et spécialiste de la physique des défauts et la plasticité (cette conférence est donnée en français).

L’interface, qui se définit comme une zone de transitions séparant 2 milieux de propriétés différentes, est le lieu privilégié de phénomènes multi-physiques. Que ce soit dans le domaine de l’industrie électronique (barrière de potentiel, …), chimique (catalyse, …), de transport aéronautique et d’environnement, les interactions aux interfaces (fluide – solide – gaz) gouvernent les conversions d’énergie, les réactions chimiques voire le vieillissement des matériaux (durabilité, recyclage). Ces interactions doivent donc être contrôlées/maîtrisées pour l’amélioration de l’éco-efficience et de la réduction de l’empreinte écologique des procédés. Différents exemples dans des domaines diverses seront traités pour mettre en évidence l’importance des propriétés physico-chimiques de ces interfaces.

La création d’une école universitaire des recherche (EUR), qui a pour ambition de construire sur le site de Poitiers (Université et ISAE-ENSMA) un centre d’excellence pour l’enseignement par la recherche et pour la recherche des phénomènes aux interfaces, sera également exposée. Le regroupement de différentes disciplines via la formation et la recherche, permettra l’appréhension multi-échelles des phénomènes (des nanosciences au géosciences) en y incluant une spécificité transdisciplinaire répondant ainsi à une demande industrielle et sociétale (énergie, transport, gestion de la zone critique, …).

IntREE : Interfaces for Aeronautic, Energy and Environment

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !