La promotion de la FTLV dans l’enseignement supérieur (art. 123-3 du code de l’éducation) est une réponse aux évolutions économiques et sociales qui ont entraîné l’apparition de nouveaux besoins de formation, dans une société où le temps de la formation (initiale) et celui de l’exercice professionnel ne sont plus nécessairement disjoints et consécutifs comme par le passé. Aujourd’hui, ils s’entremêlent dans un continuum fait de séquences de formation (initiale, générale ou professionnelle) et de l’ensemble des situations où s’acquièrent des compétences (activité professionnelle, formation continue, implication associative et bénévole…).

Formation initiale et continue étroitement liées

La formation initiale et continue n’y sont ainsi plus pensées de façon autonome mais en corrélation étroite, afin de donner à chacun – étudiant en formation initiale, salarié, personne en situation de reconversion professionnelle ou demandeur d’emploi… –  la possibilité d’accéder au diplôme ou, plus largement, à la formation, à tout âge, dans la perspective d’approfondir ses connaissances et de développer ses compétences. La FTLV est ainsi directement porteuse de promotion personnelle, sociale et/ou professionnelle ; elle annonce la mixité des publics d’apprenants à l’Université, gage de la réalisation d’une Université véritablement inclusive et représentative de la diversité sociale.

Une approche par compétences

La FTLV implique de valoriser les apprentissages multiples dans nos formations et notamment l’approche par compétences, en complément des connaissances disciplinaires qui constituent le socle de nos enseignements. Indispensable à l’insertion professionnelle et sociale de nos étudiants, l’approche par les compétences doit être approfondie et valorisée, dans un tissu de formation qui inclut les compétences transversales, aussi bien que comportementales ou professionnelles.  Ainsi conçue, la FTLV est le point de rencontre privilégié entre l’Université et les acteurs du territoire, entreprises, citoyens ou associations. Elle place l’Université au cœur du réseau territorial, aussi bien social qu’économique, citoyen que politique.

Les instruments de la FTLV

L’Université de Poitiers a d’ores et déjà mis en place les différents instruments de la FTLV ; le prochain contrat quadriennal sera l’occasion de les développer et de les approfondir. Ainsi, les instruments « traditionnels » de la FTLV sont en place depuis longtemps et ne cessent d’accueillir un public toujours plus nombreux : reprise d’études, VAE ou VAPP. Un dispositif innovant propre à l’individualisation des parcours de formation a par ailleurs été mis en place en 2016 : la formation continue modulaire. Des programmes de formation continue « sur mesure » et le dispositif de VAE collective permettent par ailleurs de répondre au plus près aux besoins des entreprises qui sollicitent l’Université.

Le souci de la personnalisation des parcours joint à la volonté d’une plus grande professionnalisation des formations a également été traduit dans le contenu de la nouvelle offre de formation : valorisation de l’approche compétences dans les formations, généralisation des stages, large place aux dispositifs d’insertion professionnelle, valorisation de l’engagement citoyen, de l’enseignement des langues, présence des partenaires socio-professionnels dans les conseils de perfectionnement désormais obligatoires… Ces outils de la FTLV sont doublés du soutien continu au développement de l’alternance : ouverture chaque année de nouvelles formations à l’alternance, nombre de contrats d’apprentissage et de contrats de professionnalisation en hausse sensible…

Ainsi se met en place à l’Université de Poitiers un véritable « cercle vertueux » de la FTLV, fait de partenariats et de collaborations avec les acteurs socioprofessionnels du territoire, en matière de formation d’un public diversifié, en matière de recherche « réinvestie » dans les enseignements, au profit de l’insertion professionnelle d’une communauté toujours plus nombreuse d’apprenants.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !