Les femmes représentant 51,3% de la population française, l’égalité réelle serait de retrouver un pourcentage proche dans l’ensemble des secteurs de l’état des lieux. Dès qu’on s’éloigne de ce pourcentage, on peut estimer qu’on est dans une situation de disparité, qu’il s’agit de rétablir afin d’œuvrer à l’égalité.

A l’université de Poitiers, comme au niveau national, quelques points sensibles seront l’objet d’une attention privilégiée, comme le montrent les graphiques et tableaux des pages consacrées à chacune des catégories :

Au niveau des étudiant.e.s

  • Favoriser la mixité dans certaines disciplines, fortement féminisées ou masculinisées.
  • Favoriser la poursuite d’études des étudiantes, car elles sont 58% en licence et 45,5% en doctorat

 

Les femmes majoritairement présentes …
Sur les 24 647 étudiants inscrits en 2014-15, 13 717 sont des femmes. Elles représentent 55,7% de la population étudiante de l’Université.

Dans l’ensemble des domaines de formation … 
Elles sont majoritaires dans tous les domaines de formation (jusqu’à 73,7% en ALL) excepté en STS où elles représentent à peine 1/3 des inscrits.

Mais inégalement réparties selon les niveaux de formation …
Elles sont également majoritaires sur la plupart des niveaux de formation, et plus particulièrement dans les formations liées à l’enseignement (69% de femmes en MEEF, 71,6% dans les DU Formation adaptée).  Elles sont en revanche minoritaires en DUT et LP (respectivement 32,1% et 42,7%) ainsi que dans les formations d’Ingénieurs (36,6%) et parmi les doctorants (45,5%).

Répartition des étudiants selon le genre et le domaine de formation

Domaine Nb femmes Nb hommes Total % femmes
Arts, Lettres et Langues 1754 625 2379

73,7%

Droit, Economie, Gestion 4531 3273 7804

58,1%

Sciences Humaines et Sociales

2857

1404

4261

67,0%

Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

24

17

41

58,5%

Sciences, Technologies, Santé

1938

4023 5961

32,5%

Santé

2613

1588

4201

62,2%

Ensemble 13 717
10 930
24 647
55,7 %

Caractéristiques des étudiants inscrits à l’UP en 2014-2015

Répartition des étudiants selon le genre et le niveau de formation

Niveau Nb femmes Nb hommes Total % femmes
DUT 667 1409 2076 32,1%
Licence Professionnelle 347 466 813 42,7%
Licence 5160 3734 8894 58,0%
Master 2842 2251 5093 55,8%
Master Education et Formation 542 243 785 69,0%
Ingénieurs 133 230 363 36,6%
Doctorat 382 457 839 45,5%
Santé 2473 1482 3955 62,5%
Autres 1171 658 1829 64,0%
Ensemble 13 717 10 930 24 647 55,7%

Caractéristiques des étudiants inscrits à l’UP en 2014-2015

Répartition des étudiants par sexe et domaine de santé

Au niveau des personnels administratifs et techniques

  • Favoriser la mixité dans les BAPs : les BAPs à forte concentration masculine sont les BAPs scientifiques et techniques (C, E, F, G) et les BAPs plus administratives sont à dominante féminine.
  • Eviter le plafond de verre qui fait passer la proportion des femmes de 71,2% pour les catégories C à 47,4% de catégories A (57,9% de catégories B).

 

Parmi les personnels BIATSS, les femmes sont largement majoritaires, puisqu’elles représentent 63,22% des titulaires et contractuels. Les BIATSS se répartissent de la manière suivante, dans les trois catégories de la fonction publique.

BIATSS (décembre 2014) selon la catégorie

Catégorie de la FP

Effectif

Pourcentage
Femmes Hommes Total Femmes Hommes

Cat A

132

139

271

48,71% 51,29%

Cat B

151

109

260

58,08% 41,92%

Cat C

401

149

551

72,78% 27,04%

Total

684

397

1082 63,22% 36,69%

 

Les effectifs des BIATSS se distribuent de façon dégressive de la catégorie C (50,92% sont de catégorie C) à la catégorie A (25,05% sont de catégorie A). Pourtant, la répartition des hommes et des femmes ne suit pas strictement ce schéma. En effet, si les femmes se situent d’abord en catégorie C (avec 401), puis en catégorie B (151), et enfin en catégorie A (132), les hommes, pour leur part, se situent d’abord en catégorie C (avec 149), puis en catégorie A (139), et enfin en catégorie B (109).

On relève comme au niveau national (où il y a 70% de femmes en catégorie C / 68% en catégorie B / 49% en catégorie A) une ségrégation verticale, entres les catégories A, B et C.
Et il convient aussi de lutter contre une ségrégation horizontale, qui consiste en une répartition femmes – hommes selon les BAPs (selon une logique similaire à celle des EC) : les BAPs à forte concentration masculine sont les BAPs scientifiques et techniques (C, E, F, G) et les BAPs plus administratives sont à dominante féminine.

BIATSS (décembre 2014) selon le corps

Les fonctions des personnels BIATSS se décomposent en trois corps : administratif, technique et bibliothèque. Le corps technique recrute le plus de personnels 69,04% y appartiennent) ; viennent ensuite le corps administratif (24,86%), puis le corps bibliothèque (6,1%). La répartition femmes/hommes dans les différents corps est la suivante :

Population

Effectif

Pourcentage
Femmes Hommes Total Femmes Hommes
AENES & Médicaux sociaux

246

22

269 91,45% 8,18%
Bibliothèque

41

25

66

62,12% 37,88%

ITRF

397

350

747 53,15% 46,85%

Total

684

397

1082 63,22% 36,69%

 

Au niveau des enseignant.e.s et enseignant.e.s chercheur.se.s

  • Favoriser la mixité dans certaines disciplines, fortement féminisées ou masculinisées.
  • Favoriser le passage du statut de maîtresse de conférence à professeure d’université pour atténuer l’écart entre le fait que les femmes représentent 42,07% des maîtresses de conférences et 21,81% des professeur.e.s d’université.
  • Favoriser les avancements de grade et les obtentions de primes, de CRCT et de délégations chez les femmes (notamment en travaillant sur le raisons des faiblesses des demandes)

 

Parmi, les enseignant.e.s-chercheur.se.s titulaires à l’Université de Poitiers, les hommes sont majoritaires, représentant 65,14% d’entre eux ou elles. La part des femmes diminue à mesure de la progression dans la hiérarchie des grades, puisque les femmes représentent 42,07% des Maître de conférence (MCF) et 21,81% des Professeurs (PR) d’université. C’est aussi visible avec les non-titulaires qui offrent une répartition plus équilibrée.

Part des femmes et hommes à l’Université de Poitiers (décembre 2014)

Population titulaire

Effectif

Pourcentage
Femmes Hommes Total Femmes Hommes
PU (dont PUPH)

64

253

317 20,19% 79,81%
MCF (dont MCPH)

270

371

641 42,12% 57,88%
Total Ens chercheurs

334

624

958 34,86% 65,14%
Profs certifiés (dont CPE, PLP,
EPS et profs des écoles)
 

70

 

82

 

152

 

46,05%

 

53,95%

Profs agrégés

59

73

132 44,70% 55,30%
Total Ens du 1er et 2nd degré

129

155

284 45,42% 54,58%

Ensemble

463

779

1242 37,28% 62,72%

Répartition des enseignants titulaires par composante

 

Femmes

 

Hommes

 

Total

Part des
femmes
UFR Droit et Sc Soc.

40

54

94

42,55%
UFR Sces Eco

7

13

20

35,00%
IPAG

1

5

6

16,67%
UFR SFA

77

183

260

29,62%
UFR L&L

83

53

136

61,03%
UFR SHA

58

63

121

47,93%
IAE

23

29

52

44,23%
UFR FSS

17

46

63

26,98%
ENSIP

9

32

41

21,95%
IRIAF

1

7

8

12,50%
ESPE

30

38

68

44,12%
IUT de Poitiers

53

132

185

28,65%
IUT d’Angoulême

14

32

46

30,43%
UFR Méd-Pharm

37

89

126

29,37%
MDL

9

3

12

75,00%
CAREL

4

4

100,00%
Ensemble

463

779

1242

37,28%

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !