Depuis fin juin 2018, la Bibliothèque universitaire (BU) de Lettres et les espaces du bâtiment A2 du campus de Poitiers, à l’exception de la Ruche, ont fermé leurs portes pour d’importants travaux de rénovation prévus sur une durée de deux ans. Des solutions d’accueil temporaire des collections ont été mises en place afin de permettre au public d’accéder aux ouvrages pendant la période de fermeture.

D’une superficie de 10 000 m², le bâtiment A2 est le plus grand des 12 bâtiments du réseau des bibliothèques géré par le Service commun de documentation (SCD). Ouvert au public en 1971, il n’a jamais connu de travaux majeurs de rénovation intérieure, à l’exception de l’espace collaboratif la Ruche dont les 850 m² ont été entièrement aménagés en 2016.

« Le reste du bâtiment avait besoin d’être revu à la fois pour des considérations techniques (isolation, mise aux normes) mais aussi pour des raisons de conditions d’accueil des usagers devenues inadaptées », explique Myriam Marcil, directrice du SCD. En effet, les espaces, peu modulables, ne correspondent plus aux besoins de travail en groupe des étudiants. « Les travaux permettront également d’améliorer les conditions de conservation des documents et les conditions de travail des personnels », ajoute Myriam Marcil.

Afin de continuer d’adapter le bâtiment aux pratiques des étudiants et enseignants-chercheurs, le cabinet de programmation puis les architectes devront porter leur attention sur l’articulation entre les salles de travail en groupe et les zones d’étude silencieuse, un nombre de places assises constant, des conditions thermiques, acoustiques et de luminosité adaptées et des capacités de stockage équivalentes… Les extérieurs seront également rénovés.

 

 

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !