Depuis 1431 ...

Fondée en 1431 par le pape Eugène IV, puis confirmée par les lettres patentes du roi Charles VII, l’université de Poitiers compte dès l’origine cinq facultés : théologie, droit canon, droit civil, médecine et arts (lettres).

Dès le XVIe siècle, l’université de Poitiers rayonne sur la vie culturelle de la ville. A cette époque, elle est citée comme la seconde université de France, après Paris ; 4 000 étudiants fréquentent l’université, dont certains deviendront célèbres : Joachim du Bellay, Guez de Balzac, François Rabelais, René Descartes, Francis Bacon, Scévole de Sainte Marthe…

La base de l’enseignement est constituée par les « lectures » et commentaires complétés par l’organisation de « disputes » où, pour un thème donné, on présente les arguments et les objections et l’on termine par une synthèse. Les grades sont le baccalauréat, la licence, le doctorat.

Passée la Révolution, qui supprime les universités provinciales, l’université de Poitiers renaît et s’enrichit de nouvelles facultés : lettres, sciences…

Quelques étudiants célèbres

Quelques dates importantes

  • 28 mai 1431 : Bulle pontificale (du pape Eugène IV) de fondation de l’université de Poitiers.
  • 16 mars 1432 : Lettres patentes du roi Charles VII instituant l’université de Poitiers.
  • 1479 : Premier livre imprimé à Poitiers
  • 1509 : Christophe de Longueil – futur grand et brillant humaniste – donne des leçons à la faculté de droit de Poitiers.
  • 1519 – 1527 : Séjour de Rabelais en Poitou. Il y fréquente les cercles universitaires de Poitiers.
  • 1534 : Jean Calvin fréquente les cercles universitaires de Poitiers
  • 1539 : la ville de Poitiers et son université reçoivent l’empereur Charles Quint.
  • 1577 – 1578 : Séjour à Poitiers de Francis Bacon, qui fréquente les cercles étudiants de la faculté de droit.
  • 1616 : René Descartes, étudiant à la faculté de droit de Poitiers
  • 1631 : Épidémie de peste à Poitiers qui oblige la fermeture de l’université pendant quelques temps.
  • 1783 : Fondation d’une bibliothèque de droit.
  • 1793 : Suppression des « collèges de plein exercice et des facultés de théologie, de médecine, des arts et de droit […] sur toute la surface de la République ».
  • 1804 : Création de douze écoles de droit, dont celle de Poitiers.
  • 1808 : Création de la faculté de droit qui remplace l’école de droit
  • 1810 : Création de la faculté de lettres de Poitiers
  • 1854 : Création de la faculté des sciences
  • 1931 : Création de l’institut universitaire d’éducation physique
  • 1933 : Célébration du 500e anniversaire de l’université
  • 1935 : Création du centre universitaire de médecine préventive
  • 1948 : Acquisition par l’université de l’immeuble de la rue Roche-d’Argent pour y installer la première cité universitaire ; création de l’École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique.
  • 1951 : Création de l’Institut de sciences criminelles à la faculté de Poitiers.
  • 1966 : Création de l’Institut de technologie de Poitiers
  • 1968 : Création de la faculté mixte de médecine et de pharmacie.
  • 1970 : Installation de la faculté de droit et de la faculté des lettres et des langues sur le campus.
  • 1971 : Déménagement de la bibliothèque universitaire (droit-lettres) sur le campus.
  • 1984 : Création de l’ESIP (Ecole supérieure d’ingénieurs de Poitiers).
  • 1985 : Création des UFR composant l’université de Poitiers
  • 1987 : Inauguration du Futuroscope
  • 1994 : Création de l’IPAG (Institut de préparation à l’administration générale).
  • 1995 : Les laboratoires en sciences pour l’ingénieur (SP2MI) quittent le campus pour s’installer sur le site du Futuroscope.
  • 1998 : Inauguration de la Maison des sciences de l’homme et de la société.
  • 2001 : Création de l’Institut des risques assurantiels et financiers à Niort. (IRIAF)
  • 2002 : Découverte de Toumaï au Tchad par l’équipe de Michel Brunet.
  • 2008 : Intégration de l’IUFM dans l’université ; inauguration de la faculté de Médecine et pharmacie sur le site de la Milétrie.
  • 2009 : Lancement de la Fondation Poitiers Université

Bulle pontificale (du pape Eugène IV)

Bulle Pontificale

Bulle du pape Eugène IV octroyant l’érection d’une Université à Poitiers (Médiathèque de Poitiers, cl Olivier Neuillé).

René Descartes, star d'une campagne de communication

En 2015, près de 500 affiches de la campagne « René Descartes » de l’université ont été installées dans les départements de la Région où elle est implantée. Retour sur cette campagne qui a fait et fait encore parler d’elle.

« Pourquoi pas vous ? »

C’est le slogan de cette campagne de communication, réalisée en interne par le service communication. Cette campagne avait pour objectif d’inciter les futurs bacheliers à intégrer l’établissement. Le visuel a été décliné en posters et cartes postales.

René Descartes, représentant de l’université de Poitiers

Descartes, personnage emblématique du siècle des Lumières, a été choisi pour représenter l’université de Poitiers lors de cette campagne de communication. Tout à la fois philosophe, physicien, mathématicien, juriste, « René », diplômé de l’établissement en 1616, symbolise la pluridisciplinarité de l’université qui propose actuellement plus de 200 formations différentes. L’exploitation de l’image de ce personnage historique prouve aussi que l’université a su traverser les époques.

Le Dictionnaire de l'Université de Poitiers

Un livre présentant aussi bien la dimension historique médiévale que la réalité contemporaine d’une université au rayonnement national et international, voilà ce qui manquait à l’Université de Poitiers. Grâce à ce Dictionnaire, ce manque est désormais comblé.

580 ans après sa fondation en 1431 par le roi Charles VII, et 80 ans après la publication de la célèbre Histoire de l’université de Poitiers par Prosper Boissonnade, le Dictionnaire de l’université de Poitiers recense le territoire de l’une des plus anciennes universités de France et d’Europe, au passé comme au présent, et dans tous ses aspects : historique, géographique, biographique, topographique, scientifique. Le Dictionnaire compte plus de 500 entrées, on ne peut plus variées dans leur ordre de succession ( « argenson », « argiles », « ariane »… ou « rabelais », « radio pulsar », « rapin »… ).

Il est complété par deux importantes études sur l’université sous l’Ancien régime par Fabrice Vigier et un recensement des archives qui la concernent par Mireille Jean, directrice des Archives départementales de la Vienne et Sylvie Boudaud. L’ouvrage rassemble par ailleurs une très riche iconographie et contient plusieurs documents exceptionnels.

Dictionnaire de l'université de Poitiers

«Ce dictionnaire ne prétend pas à l’exhaustivité, souligne cependant Joël dalançon, le chef d’orchestre de ce projet, c’est à la fois une mise à jour de l’histoire de l’université et une photographie de certains de ses aspects prise en 2011 ; ce qui est sûr, c’est que tous ceux qui s’intéressent à notre université y feront des découvertes»

ISBN 978-2-8461-942-5

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !