Le rapport Villani-Torossian sur l’enseignement des mathématiques remis en février 2018 au ministre de l’Éducation nationale a suggéré de tirer parti de l’effet motivant sur les jeunes élèves de « la légende des mathématiques ». Au lycée, les items historiques inscrits dans les programmes de Seconde et Première générales élaborés fin 2018 explicitent de nombreuses pistes pour intégrer l’histoire des mathématiques. Dans ce contexte, le colloque inter-IREM de Poitiers a pour but de présenter des expériences et proposer des ressources en histoire des mathématiques à l’intention des enseignants et des formateurs. On y montrera que le rôle de l’histoire dans l’enseignement des mathématiques ne se limite pas à des remarques culturelles périphériques : intégrée à la progression, elle contribue à donner du sens aux notions et problèmes tout en développant l’esprit critique.

Plus précisément, les participants seront invités à une réflexion sur les éléments de géométrie actuellement enseignés de l’école jusqu’à l’université. Pourquoi et comment ces savoirs géométriques ont-ils été construits et pratiqués ? En quoi ont-ils été moteurs dans le développement des mathématiques ? Comment ont-ils été enseignés en différents temps et différents lieux ? Quelle intelligibilité du monde permet la géométrie en lien avec d’autres sciences ? Comment peut-on dégager, à partir de sources historiques authentiques, des situations géométriques pertinentes pour l’enseignement d’aujourd’hui et exploitables avec les nouveaux outils pédagogiques ?

Le colloque est ouvert aux inspecteurs, aux formateurs des ÉSPE, aux animateurs des IREM et à tous les professionnels de l’Éducation nationale, à tous les niveaux d’enseignement, intéressés par l’introduction d’une perspective historique dans l’enseignement scientifique.

En savoir plus…

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !