Mireille Mangwa

Lauréate de la bourse d'excellence Eiffel Doctorat

Avant d’obtenir la bourse d’Excellence Eiffel-Doctorat, Mireille MANGWA n’avait jamais eu l’occasion de séjourner en Europe ou en France. Grâce à une motivation et une énergie intarissables, elle a su construire un projet ambitieux et décrocher cette distinction, au profit d’une belle cause.

Mireille Mangwa

Mireille Mangwa

Titulaire du Master « Droit de l’homme et action humanitaire » obtenu à l’Université Catholique d’Afrique Centrale en 2013, Mireille a réussi l’année suivante le Master « Droit international et comparé de l’environnement » dispensé à distance par l’Université de Limoges via l’AUF en 2014.

Ensuite, c’est tout simplement en faisant des recherches sur internet qu’elle identifie son co-directeur de thèse et son laboratoire d’accueil potentiel: Régis BISMUTH du CECOJI. Sous la direction de ce dernier et du Professeur Jean-Claude TCHEUWA (Université de Yaoundé II), Mireille initie en 2014 des travaux qui construisent peu à peu sa thèse, sous le titre Droit de l’environnement et gestion des ressources pétrolières d’Afrique Centrale, étude comparée Congo Brazzaville et Gabon.

Suite à sa sélection par Campus France, Emmanuelle CHEVRIER (École doctorale Pierre COUVRAT) et Valérie SOULARD (DRI - Centre de services Euraxess) s’occupent de faciliter les volets administratifs et migratoires de son séjour à Poitiers, elle n’a plus qu’à se consacrer entièrement à ses travaux.

Son sujet concerne une question sensible car incontournable dans plusieurs pays d’Afrique : il s’agit de traiter des enjeux environnementaux dans l’exploitation pétrolière, en s’intéressant en particulier à la mise en œuvre des législations environnementales au Congo Brazzaville et au Gabon, deux grands producteurs de pétrole en Afrique centrale.

L’exploitation pétrolière soulève de nombreuses questions environnementales, et Mireille travaille cette année à tirer parti des entretiens qu’elle a pu mener différents acteurs (publics, privés et de société civile) en replaçant le débat dans un cadre juridique et règlementaire.

La tâche est colossale, mais elle ne semble pas effrayer Mireille MANGWA, qui a pour but de terminer sa thèse fin 2017, pour ensuite enseigner ou mener des activités de consultante auprès de diverses institutions internationales.

D’ici là, Mireille trouve un équilibre à Poitiers entre ses travaux scientifiques et un investissement associatif, en tant que Vice-présidente de l’association des doctorants de l’École doctorale Pierre COUVRAT « THESA NOSTRA » à l’Université de Poitiers et membre de l’association des étudiants et stagiaires camerounais de, Poitiers (ASSECAM). Quelle énergie !

Publié par Jean Marie Pincemin

Dernière mise à jour le 1 mars 2016


Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr