James Oyedapo

de Pretoria à Poitiers, la richesse d'un parcours

Passionné des systèmes de communication, cet étudiant Sud-Africain n’a pas hésité à quitter son pays pour une période de 3 ans, afin de venir faire son doctorat à Poitiers dans le cadre du programme de mobilité Erasmus-Mundus SAPIENT. Un choix qu’il ne regrette pas. Rencontre avec James Oyedapo.

James Oyedapo

James Oyedapo

À 43 ans, ce père de 4 enfants a encore souhaité conforter ses connaissances et se consacrer à sa recherche. Avec deux masters obtenus en Afrique du Sud, en télécommunication et en électronique, et après plus de 13 ans à enseigner, il poursuit ses recherches en suivant un doctorat à l’Institut P’ de l’Université de Poitiers.

Venir étudier à Poitiers, une vraie opportunité
Après un premier stage effectué en France en 2004, et une connaissance rassurante du système français, l’Université de Poitiers devient une évidence lorsqu’il découvre que l’équipe de recherche « Systèmes de Communication » (SYSCOM) travaille sur des problématiques semblables. Le programme de mobilité d’Erasmus Mundus SAPIENT entre l’Afrique du Sud et l’Europe coordonné par l’Université de Radboud, va alors lui permettre d’être le premier étudiant à être sélectionné grâce à ce programme d’excellence par l’Université de Poitiers. Pour James Oyedapo, c’est une réelle opportunité « grâce à la bourse dont je bénéficie, je peux me consacrer à 100% à mes recherches, alors qu’en Afrique du Sud cela ne m’était pas possible, je devais travailler à côté et mes recherches en pâtissaient ».

« Nous enrichir les uns les autres »
Enfant, déjà, il voulait « savoir comment fonctionnaient les choses » nous confie-t-il. Ses recherches sont maintenant tournées vers « l’optimisation des transmissions de données grâce aux réseaux sans fil ». Parmi les objectifs, la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de la pollution environnementale. Les smart grid*, ces réseaux de distribution d’électricité « intelligents » en sont une application concrète. Contrairement à l’Afrique du Sud, il constate qu’en France, des liens forts entre les universités existent et les ressources y sont partagées : « il y a une vraie synergie entre les experts d’un même domaine, nous pouvons nous enrichir les uns des autres ». De retour dans son pays, il ne manquera pas, d’être l’ambassadeur de l’enseignement supérieur français et européen auprès des autres doctorants Sud-Africains

Pour en savoir plus sur le réseau IRUN
www.irun.eu



*Smart grid : dénomination d’un réseau de distribution d’électricité « intelligent » qui utilise des technologies informatiques de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation d’électricité.

Publié par webmaster

Dernière mise à jour le 17 décembre 2012


" Il y a une vraie synergie entre les experts d'un même domaine, nous pouvons nous enrichir les uns les autres. "James Oyedapo

Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr