Alain FERRAND

Autonomie, sport, santé | Management

La contribution des chercheurs de l’équipe « Management Public et Société » du Centre de Recherche en Gestion (CEREGE EA 1722) à la recherche plurielle : Autonomie, sport, santé s’effectue à partir de deux axes.

Alain FERRAND

Alain FERRAND

1. Management des parties prenantes et action publique
Cet axe s’intéresse à l’inscription des organisations publiques au sein de la société. Une recherche analyse le processus de construction d’une politique sportive au sein d’une fédération en considérant les interactions entre les acteurs du secteur associatif et de l’état. A l’instar des politiques publiques, une politique sportive fédérale relève d’un dispositif de gestion. Celui-ci est appréhendé en tant que construction sociale comportant quatre phases successives: problématisation, intéressement, enrôlement et mobilisation des alliés. Un deuxième terrain de recherche concerne le sport en entreprise. Il s’agit d’analyser les  leviers et les freins d'un dispositif sport, santé, bien-être au travail. Cette recherche s’effectue avec les entreprises du site du Futuroscope notamment celle de l'association "les entreprises du futur".

2. L’évaluation et pilotage de la performance des politiques publiques sport santé
Depuis le début des années 1980, le management des organisations publiques a été profondément transformé. Motivé par la recherche d’une meilleure gestion des deniers publics et l’accroissement de la performance des organisations publiques, ce mouvement de réforme d’ampleur internationale, a conduit à l’accélération de la transposition dans le secteur public des pratiques et des outils du secteur privé. Sur le plan culturel comme sur le plan technique, un tel changement nécessite un accompagnement de l’ensemble des acteurs impliqués pour produire les effets escomptés en termes d’évaluation de la performance.
Cela a incité les chercheurs du CEREGE en collaboration avec l’équipe du Centre de Droit et d’Economie du Sport (équipe de l’OMIJ EA 3177) de l’université de Limoges à réfléchir sur la question des méthodes d’évaluation de la performance des politiques publiques. Cela conduit notamment à analyser la question des modalités de mise en œuvre du calcul coût/bénéfice. Quels types d’indicateurs peut-on mobiliser entre des indicateurs quantitatifs ou qualitatifs, monétaires ou non monétaires ? Peut-on retenir des approches déclaratives pour mesurer la santé et le bien-être ?

Un autre programme de recherche s’appuie sur l’observatoire du sport français développé en partenariat avec d’autres composantes de l’Université de Poitiers. Ce dispositif intègre des données issues notamment de l’INSEE, du Ministère en charge des sports, du CNOSF, de l’URSSAF, des ligues professionnelles,… Cette base de données relationnelles intègre près de 100.000 données sur 40 indicateurs. L’utilisation d’outils Web, d’analyse spatiale des données et de gestion technique de la base de données dans une logique « Big data » permet d’apporter aux décideurs aux niveaux national, régional et départemental des éléments concernant le rapport entre sport et santé, le pouvoir d’achat, l’urbanisation, la féminisation, le handicap, les équipements, la démographie, le vieillissement,… Par ailleurs, un modèle d’analyse de la performance  des politiques sportives et notamment des politiques sport santé est en cours de construction. Cela permettra d’apporter une réponse opérationnelle tant au niveau de l’évaluation de la performance que du pilotage des politiques publiques sport santé.

Publié par webmaster

Dernière mise à jour le 11 octobre 2016


Alain FERRAND

Professeur
Centre de recherche en gestion (CEREGE) ; Université de Poitiers
https://cerege.iae.univ-poitiers.fr/
Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr