Xavier, mouleur, préparateur de fossiles

Il a fallu une quinzaine d’années à Xavier Valentin pour développer l’atelier de préparation de fossiles, vitrine de l’Institut international de paléoprimatologie, paléontologie humaine : Evolution et paléoenvironnements (IPHEP). Il y officie comme préparateur et mouleur de fossiles, une double compétence rare qui l’amène à former des chercheurs ou techniciens en paléontologie de nombreux pays.

Deux à trois mois par an, Xavier participe à de grandes missions de terrain : dans les déserts africains, en Asie du Sud-Est et jusqu’en Antarctique. Ces grands déplacements font partie intégrante du métier. Sur place, Xavier Valentin participe à la mise en place des fouilles en repérant les strates prometteuses, « celles où la roche est plus noire et argileuse. » Des esquilles d’os, une petite dent, ce genre d’indices n’échappe pas à l’œil habitué du préparateur de fossiles.

Délicatesse et précision

Les os découverts sont consolidés sur place. Avec du plâtre et de la toile de jute, Xavier Valentin réalise un moulage que le laboratoire conservera, ainsi qu’une ou plusieurs copies en résine. S’ils sont préparés au sein de l’atelier à Poitiers, les fossiles sont ensuite renvoyés dans leur pays d’origine. La préparation constitue une étape délicate, il s’agit de séparer l’objet de la roche qui l’a protégé et conservé pendant des millions d’années. « L’argile simple se travaille facilement avec de petits couteaux, en revanche les calcaires sont plus compliqués à traiter. Il faut attaquer la gangue au marteau-burin ou au marteau-piqueur sans abîmer la pièce », témoigne Xavier Valentin.

En 2001, il dégage le crâne de Toumaï

En 21 ans de carrière, le préparateur-mouleur de fossiles en paléontologie a participé à d’exceptionnelles trouvailles. En 2001 au Tchad, il dégage le crâne de Toumaï, le plus ancien hominidé connu à ce jour, vieux de 7 millions d’années, et en effectue les moulages. En 2005, il participe à l’Exposition Universelle au Japon aux côtés du paléontologue Michel Brunet, chef de la mission au Tchad, pour en présenter les découvertes à 22 millions de visiteurs médusés. Actuellement, Xavier Valentin prépare des fossiles de faune découverts en Grèce. Plus jeunes que notre lointain ancêtre tchadien, ceux-ci datent « seulement » de 2 millions d’années...


Xavier VALENTIN
Assistant ingénieur
Institut international de paléoprimatologie, paléontologie humaine : Evolution et paléoenvironnements (IPHEP) ;
UMR Université de Poitiers-CNRS


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr