Master professionnel et rechercheDomaine : Sciences humaines et socialesMention : éducation et formationSpécialité : sciences humaines pour l'éducation

Présentation

Nature

Formation diplômante

Diplôme national

Niveau de sortie

Bac + 5

Lieu

  • Poitiers

Domaine(s) ERASMUS

-

  • Formation des enseignants
-

Objectifs

La spécialité de Master Sciences Humaines pour l'Éducation présente la particularité d'être un Master à la fois Professionnel et Recherche. Elle apporte ou complète des connaissances théoriques et méthodologiques dans les disciplines fondamentales du secteur des Sciences-Humaines et développe la capacité à exploiter ces connaissances pour analyser et traiter des questions d'éducation, formation et socialisation. Elle permet de construire des compétences fondées notamment sur deux disciplines particulièrement impliquées dans le traitement de ces questions : la psychologie et la sociologie. Cette formation pluridisciplinaire repose ainsi sur  une alliance, sans équivalent au plan national, des compétences reconnues des laboratoires de psychologie et de sociologie de l'université de Poitiers dans les domaines de l'éducation, l'apprentissage, la formation ou l'insertion professionnelle (ancrage théorique et méthodologique : sociologie de la socialisation et psychologie expérimentale en cognition sociale).

L'objectif de la spécialité est d'une part une offre de formation qui propose l'acquisition de compétences dans les domaines de l'encadrement pédagogique et de l'ingénierie de formation (évaluation des besoins, montage et réalisation de formation), liés à la formation d'adultes. Le Master développe une initiation aux concepts et aux pratiques de l'ingénierie de formation et développe une connaissance du secteur de l'emploi formation. De fait, il mobilise les compétences de plusieurs milieux socio-professionnels liés aux domaines de la formation, qui interviennent soit en raison de leur connaissance d'un domaine particulier de la formation (insertion, entreprises, fonction publique...), soit en tant que promoteurs de formations (Conseil régional, éducation nationale, CNFPT, etc.) soit pour professionnaliser les étudiants dans ces domaines (cadres formateurs, concepteurs de formation, juristes, économistes, etc.)

La formation développe d'autre part une exigence forte de formation à la recherche et par la recherche sur les questions d'éducation, en partie mutualisée avec d'autres masters disciplinaires (sociologie et psychologie notamment), avec l'obligation dans un premier temps de construire un projet de recherche et, dans un second temps, de réaliser ce projet dans le cadre d'une recherche grandeur nature débouchant sur la rédaction longue d'un mémoire de recherche + soutenance. Cette exigence de formation passe par une formation méthodologique élargie devant permettre aux étudiants de maîtriser les techniques de l'enquête ethnographique (démarches, entretiens, observations, archives), quantitative (questionnaire, codage, traitement statistiques des données d'enquête, etc.) ou expérimentales.

Ces connaissances sont mobilisées pour construire ou étayer des compétences qui ont pour point commun la capacité à analyser des situations complexes, à travers la recherche d'informations, l'analyse de données, et l'explicitation d'une problématique. Sont donc en jeu des capacités d'abstraction fondées sur la maîtrise des principaux outils théoriques des sciences humaines ; des capacités d'objectivation fondées sur la maîtrise des principaux outils méthodologiques des sciences humaines ; des capacités d'expression (orales et écrites) permettant la transmission des analyses issues des démarches entreprises avec notamment la capacité pour rédiger un écrit argumenté de grande taille (rapport analytique notamment).

L'ensemble conduit aussi à mettre en œuvre des capacités d'opérationnalisation des conclusions issues de ces analyses. L'opérationnalisation se situe d'une part à un niveau institutionnel, à travers le pilotage de dispositifs de formation : elle implique alors des compétences relatives au fonctionnement des institutions concernées. Elle peut se situer aussi à un niveau individuel, à travers le tutorat d'enseignants ou de formateurs impliqués dans ces dispositifs : elle implique alors des compétences relationnelles qui permettent cet encadrement.

Compétences visées

Les compétences spécifiques qui sont acquises se fondent sur des connaissances théoriques et méthodologiques relevant des différentes disciplines de Sciences humaines et traitant de problèmes d'éducation et de formation. Ces connaissances sont mobilisées pour construire ou étayer des compétences qui ont pour point commun la capacité à analyser des situations complexes, à travers la recherche d'informations, l'analyse de données, et l'explicitation d'une problématique. Sont donc en jeu :
* des capacités d'abstraction fondées sur la maîtrise des principaux outils théoriques des sciences humaines ;
* des capacités d'objectivation fondées sur la maîtrise des principaux outils méthodologiques des sciences humaines ;
* des capacités d'expression permettant la transmission des analyses issues des démarches entreprises.

Ces capacités sont exploitées dans toutes les situations qui relèvent d'une activité de mise en oeuvre, de gestion et d'encadrement des dispositifs de formation.

Connaissances visées

Un titulaire de ce diplôme sait :

Concevoir et piloter un dispositif ou un programme de formation
Encadrer des professionnels de la formation et de l'enseignement
Maîtrise les aspects réglementaires et institutionnels fondamentaux, dans les champs de l'éducation formation.
Monter un dispositif d'enquête, d'expertise ou d'évaluation (gestion de projets et d'études longues, production d'expertise et de diagnostics, mise en oeuvre d'un conseil technique)
Problématiser les réalités auxquelles il se trouve confronté et analyser des situations complexes
Mobiliser des connaissances théoriques dans le domaine des sciences humaines et sociales (particulièrement en psychologie et sociologie) pour analyser une situation donnée liée à l'éducation
Mettre en œuvre des méthodologies d'objectivation adaptées
Concevoir et conduire des entretiens, des observations, des questionnaires, des expérimentations
Traiter des données textuelles, quantitatives et qualitatives, expérimentales
Maîtrise des logiciels de traitement des données
Maîtrise les outils informatiques type bureautique
Rédiger un écrit long type rapport d'enquête ou d'expertise
Faire des présentations orales structurées
Faire preuve de rigueur, d'organisation, d'initiative

Partenaires

Laboratoires partenaires

La formation est adossée à deux laboratoires de l'université de Poitiers :
- Centre de Recherche sur la Cognition et les Apprentissages (CeRCA) - CNRS UMR 6234
- Groupe de Recherches Sociologiques sur les sociétés contemporaines (GRESCO) - EA 3815

Admission

Niveau de recrutement

Bac + 3

Accessible en

Formation initiale

Formation continue

Formation requise

> En formation continue, ce Master s'adresse aux professionnels de l'éducation et de la formation qui envisagent une évolution de leur carrière vers des missions d'encadrement.

> En formation initiale, il s'adresse aux étudiants, notamment à l'issue d'un cursus de licence en Sciences-Humaines, qui souhaitent construire un parcours professionnel dans le domaine de la formation (entreprises, organismes publics ou privés de formation) : le parcours vise alors les métiers de la formation et de l'ingénierie de formation.

> En formation initiale comme continue, il s'adresse à des personnes souhaitant se former à la sociologie et la psychologie et poursuivre des études vers le doctorat de l'une ou l'autre de ces disciplines

Conditions d'admission

Accès au M1 : de manière privilégiée, une Licence dans une discipline de Sciences Humaines

A défaut de formation de base dans une discipline de Sciences-Humaines, sera prise en compte l'expérience professionnelle dans les domaines de l'éducation et de la formation. Les candidats ne justifiant pas d'un niveau Licence peuvent demander une validation d'acquis professionnels (VAP : s'adresser au SAFIRE et UP/Pro).

>>> Dans tous les cas, remplir un dossier de candidature entre le 20 mars et le 15 mai 2017 :

-     * un CV présentant les études antérieures, l'expérience professionnelle et les formations complémentaires dans le domaine ; les diplômes et relevés de notes

-     * un courrier présentant le projet professionnel qui conduit à la demande d'admission dans le Master Sciences-Humaines pour l'Education

Un document est à votre disposition sur le site de l'UFR Sciences-Humaines et Arts : il donne les principales indications utiles à la rédaction de votre CV pour cette candidature.

Attention, les dispositifs de reprise d'études et de VAP impliquent des délais de constitution et d'examen des dossiers qui peuvent être longs : prendre contact avec le SAFIRE et UP/Pro dans l'année qui précède la reprise d'études.

·     La demande de dossier sera ouverte à partir du 20/03/2017 et jusqu'au 15/05/2017.
Les dossiers sont à retourner au plus tard le 31/05/2017.
Le Jury se prononcera au plus tard le 30/06/2017.
Les confirmations/démission de candidats seront possibles à partir du 01/07/2017 et jusqu'au 10/07/2017.

Candidature : https://ciell2.appli.univ-poitiers.fr/WebCiell2/Candidature/indexCandidature.jsp

Accès au M2

L'admission en M2 est prononcée par un jury composé d'enseignants-chercheurs et de professionnels, après examen d'un dossier et éventuellement entretien.

Peuvent candidater :

-     * les titulaires du M1 Sciences-Humaines pour l'Education de l'Université de Poitiers, ou de manière exceptionnelle les titulaires d'autres Masters 1 dans le domaine de l'Education et de la formation ;

-     * dans le cadre des dispositifs de validation d'acquis (VAP : s'adresser au SAFIRE), les titulaires d'autres diplômes justifiant d'une expérience professionnelle conséquente dans les domaines de l'éducation ou de la formation, et/ou de formations complémentaires en Sciences-Humaines sur les questions d'éducation.

Dans le cadre de la validation d'acquis (VAP), l'admission en M2 peut être acceptée sous réserve du suivi parallèle de certains modules d'enseignement du M1, avec la possibilité d'étaler la préparation et l'obtention de l'ensemble des modules à acquérir (modules de M2 + une partie des modules de M1) sur deux années.

>>> Dans tous les cas, remplir un dossier de candidature entre le 20 mars et le 15 mai 2017 :

-    * un CV présentant les études antérieures, l'expérience professionnelle et les formations complémentaires dans le domaine ; les diplômes et relevés de notes

* un courrier présentant le projet professionnel qui conduit à la demande d'admission dans le Master Sciences-Humaines pour l'Education.

Un document est à votre disposition sur le site de l'UFR Sciences-Humaines et Arts : il donne les principales indications utiles à la rédaction de votre CV pour cette candidature.

Il pourra vous être demandé de participer à un entretien avec les responsables de la formation dans la première quinzaine du mois de juillet.

Télécharger le dossier de candidature [PDF - 75 Ko]

Inscription

Les dossiers de demande d'inscription doivent être envoyés à :

Université de Poitiers

UFR Sciences-Humaines et Arts - Service scolarité - Bât E15

8, Rue René Descartes - TSA 81118

86073 Poitiers Cedex 9

***  M1 : Delphine BRIBET  -  delphine.bribet@univ-poitiers.fr

***  M2 : Nathalie GUILLEMET  -  nathalie.guillemet@univ-poitiers.fr

Date limite de dépôt : 15 mai 2017

Commentaires sur la formation continue

En formation continue, la reprise d'études et la validation des acquis professionnels (VAP) doivent conduire à la constitution d'un dossier spécifique : s'adresser au SAFIRE et UP/Pro

en savoir plus

Programme

Stage

Stage obligatoire

Langues d'enseignement

Français

Organisation générale des études

L'organisation de la formation cherche à prendre en compte la diversité des publics visés, et notamment la volonté d'offrir de manière articulée une formation initiale et une formation continue. C'est ainsi qu'on propose dès le M1 un volume assez important d'enseignements consacrés à des problèmes d'éducation : ce choix prend en compte le public potentiel d'étudiants de sciences humaines en formation initiale (donc sans expérience préalable de terrain) qui vise à intégrer un M2  spécialisé. A l'inverse, une part importante du volume d'enseignements de M2 comme de M1 relève de contenus fondamentaux dans différentes disciplines de sciences humaines : ce choix prend en compte le public en formation continue qui, sur la base d'une expérience de terrain déjà conséquente, pourra trouver dans cette formation des bases théoriques et méthodologiques pour exploiter cette expérience.


L'année de M1 est une année de mise à niveau théorique et méthodologique, et d'initiation à la recherche en sociologie et psychologie sur les questions d'éducation et de formation, notamment à travers de nombreux contacts avec des chercheurs du domaine. Elle implique l'élaboration d'une recherche débouchant sur un mémoire dans le domaine de l'éducation ou de la formation, et nécessite la réalisation d'un stage court (une à deux semaines). Un effort méthodologique important est proposé dès le M1 pour permettre à la plupart des étudiants une mise à niveau dans le domaine des méthodologies de l'enquête ethnographique, quantitative et expérimentale. D'un autre côté, en guise de mise à niveau théorique, l'année de M1 propose des modules disciplinaires (entrée par les disciplines, en l'occurrence sociologie et psychologie) et des modules thématiques (entrée par les questions d'éducation) et prépare ainsi l'entrée en M2.


En M2, les enseignements théoriques et méthodologiques sont plus spécialisés. Les questions d'éducation sont approfondies lors de modules Sciences humaines et sociales offrant des approches disciplinaires diversifiées et non encore abordées en M1 (droit de l'éducation par exemple) et lors de modules thématiques spécifiques (apprentissages et inégalités sociales, politiques et territoires éducatifs). Les étudiants doivent par ailleurs poursuivre le projet de recherche débouchant sur la rédaction d'un mémoire de recherche. L'encadrement de la recherche se fait dans le cadre de séminaires de recherche s'efforçant de lier les questions théoriques aux questions pratiques de terrain, dans le cadre de séminaires de laboratoire et sous la direction d'un directeur-(trice) de recherche. Un approfondissement méthodologique est par ailleurs apporté. Enfin, des modules professionnels sont proposés qui initient les étudiants à l'ingénierie de formation (montage et encadrement de formation) et développent leur connaissance du secteur de l'emploi formation. L'étudiant réalise un stage long (quatre à six semaines).

Contrôle des connaissances

Les UE méthodologiques sont évaluées lors de contrôles continus et d'examens terminaux

Les UE de séminaire de recherche font l'objet de la rédaction de rapports, qui sert de support au contrôle

Les autres UE font l'objet d'un contrôle terminal écrit

Et après ?

Débouchés professionnels

  • Conception et mise en œuvre de formations
  • Conseil et tutorat d'enseignants et de formateurs
  • Formation d'adultes
  • Poursuite d'études vers le doctorat et Recherche

 

Secteurs d'activités

  • Enseignement - formation

Contacts

Responsables

M. Croizet Jean-Claude
Mme Renard Fanny
Mme Autin Frédérique

Responsables Scolarité

Inscriptions, s'adresser :


- pour le M1 à Delphine BRIBET


- pour le M2 à Nathalie GUILLEMET

Contacts formation continue

S'adresser au SAFIRE et UP/Pro

Dernière mise à jour le 3 avril 2017


UFR Sciences humaines et arts

8, Rue René Descartes
TSA 81118
86073 POITIERS CEDEX 9
Tél. : +33 5 49 45 45 45
Fax : +33 5 49 45 45 79
Mail
Site web

Présentation

⇒ Télécharger la plaquette [PDF - 438 Ko]

Candidature

⇒ Télécharger le dossier 2016/2017
Recherche d'une formation


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr